Français | English
Consensus et représentation

Consensus et représentation


Histoire ancienne et médiévale



Consensus et représentation en Europe occidentale propose d'aborder le problème bien connu des institutions représentatives dans l’Europe médiévale et moderne, mais dans une perspective nouvelle, celle du projet Signs and States qui vise à explorer à partir de leurs traces dans le système de communication les éléments du dialogue entre les instances du pouvoir et les membres de la société politique. Dans la mesure où ce qui singularise l’État moderne est qu’il puise sa légitimation dans le consentement de la société politique a ses actions, et notamment à la levée de l’impôt, l’une des caractéristiques de ce type d’État a précisément été le développement d’institutions d’un genre nouveau, « états » et parlements qui s’affirment selon des rythmes et des modalités à partir du xiiie siècle dans différentes régions. Mais le consentement ritualisé qui s’affiche à travers la représentation institutionnelle des groupes sociaux n’est pas un véritable consensus, engageant en profondeur les diverses composantes de la société politique, qui ont d’ailleurs un accès très variable à ces institutions, de larges pans de la société politique n’étant pas représentés bien que soumis à l’impôt. Derrière le consensus affiché, se profile un vaste espace de négociations et d’ajustement, tandis que le dissensus se manifeste souvent violemment par la révolte : l’âge du développement des institutions représentatives est aussi, dans un paradoxe qui n’est qu’apparent, celui pendant lequel la révolte devient un élément quasi permanent et structurel du « dialogue » politique. Après une présentation générale, l’ouvrage comporte des études de cas concernant des pays et des régions divers (France, Angleterre, péninsule ibérique, Italie, Empire, Pays-Bas, Scandinavie, Pologne, Russie) et s’échelonnant du haut Moyen Âge russe au XVIIIe siècle anglais.

Jean-Philippe Genet

Patrick Boucheron, Jean-Philippe Genet
Marquer la ville
Signes, traces, empreintes du pouvoir (XIIIe-XVIe siècle)
Histoire ancienne et médiévale n° 124


Collaborations intellectuelles ou scientifiques :

Internationale



L'État moderne et les élites (XIIIe-XVIIIe siècles)
Apports et limites de la méthode prosopographique.
Histoire moderne n° 36



Du papier à l'archive, du privé au public
France et îles Britanniques, deux mémoires
Homme et société
Que disent les archives sur ceux qui les constituent ?



Patrick Boucheron, Laura Gaffuri, Jean-Philippe Genet
Valeurs et systèmes de valeurs
(Moyen Âge et Temps modernes)
Histoire ancienne et médiévale
La mutation culturelle engendrée par la réforme grégorienne qui, tout en assurant d'abord le triomphe de la papauté, a donné à l’État moderne les moyens d’assurer sa propre légitimité en créant les conditions d’une révolution du système de communication.



Jean-Philippe Genet
La vérité
Vérité et crédibilité : construire la vérité dans le système de communication de l'Occident (XIIIe-XVIIe siècle)
Histoire ancienne et médiévale
Le but ici est d'explorer la sémiologie de l'État du XIIIe au milieu du XVIIe siècle. Ce qui contribue à la communication des sociétés politiques, ce qu'exprime l'idéel des individus et leur imaginaire, est passé au crible dans trois séries de rencontres dont les actes ont été rassemblés dans Le pouvoir symbolique en Occident.



Patrick Boucheron, Jean-Philippe Genet, E. Igor Mineo
Histoire ancienne et médiévale



Christine Barralis, Jean-Patrice Boudet, Fabrice Delivré, Jean-Philippe Genet
Église et État, Église ou État ?
Les clercs et la genèse de l'État moderne
Histoire ancienne et médiévale



Véronique Gazeau, Jean-Philippe Genet
Homme et société n° 43
L'actualité n'a d'yeux que pour le couple franco-allemand. Le couple dont les relations tumultueuses ont structuré et rythmé l'histoire de l'Europe occidentale est bien le couple franco-anglais.






Jean-Philippe Genet, Claude Pennetier, Giulio Romero Passerin d'Entreves
Histoire et informatique 3
Quels CD ROM pour l'enseignement et la recherche ? Nouvelles approches de l'informatique en histoire
Histoire moderne n° 37



Jean-Philippe Genet
L'histoire et les nouveaux publics dans l'Europe médiévale (XIIIe-XVe siècle)
Actes du colloque international organisé par la Fondation europeéenne de ... Casa de Velasquez, Madrid, 23-24 avril 1993
Histoire ancienne et médiévale n° 41



Jean-Philippe Genet
Textes et documents d'histoire médiévale
Injustement méconnu en France, Pierre le laboureur est pourtant considéré outre-Manche comme une œuvre majeure de la fin du Moyen Âge, à côté des Contes de Canterbury de Geoffroy Chaucer.