Français | English
Étudier en liberté les mondes méditerranéens

Étudier en liberté les mondes méditerranéens

Mélanges offerts à Robert Ilbert


Internationale



Ce livre foisonnant est un hommage collectif à la mesure de Robert Ilbert, historien d'Alexandrie, enseignant passionnant, fondateur de la Maison méditerranéenne des sciences de l'homme (MMSH) et de l'Institut méditerranéen de recherches avancées (IMéRA), intellectuel insatiable guidé depuis l’enfance par une extraordinaire soif de liberté. Les 60 auteurs réunis pour l’occasion forment une assemblée joyeuse et indocile, ouverte à toutes les audaces théoriques. Des historiens, des philosophes, des sociologues, des linguistes, des anthropologues, des physiciens, des poètes : toutes les humanités dépassent ici leurs cloisonnements disciplinaires pour questionner l’étrange métier de chercheur. Au détour de ces textes décalés on croisera les thématiques essentielles de l’œuvre d’Ilbert – Alexandrie, le cosmopolitisme, la citadinité, les migrations, les Empires, la Méditerranée – mais aussi des objets plus inattendus, des ponts, des détroits, des canaux, des synagogues désaffectées ou des piétions désorientés… Un état du monde et de la recherche, sans prétention à l’exhaustivité, mais avec le souci du plaisir partagé.

Vincent Lemire

Vincent Lemire est maître de conférences en histoire contemporaine à l'université Paris-Est Marne-la-Vallée. Il a notamment publié La soif de Jérusalem. Essai d’hydrohistoire (1840-1940) (Publications de la Sorbonne, 2010) et Jérusalem 1900. La ville sainte à l’âge des possibles (Armand Colin, 2012). Il dirige actuellement le projet Européen (ERC) OPEN-JERUSALEM.
 


Vincent Lemire, Patrick Boucheron
La soif de Jérusalem
Essai d'hydrohistoire (1840-1948)
Internationale


Collaborations intellectuelles ou scientifiques :

Hervé Barbé, Vincent Lemire
Hébron 1119
L'invention du tombeau des Patriarches
Locus Solus
Pourquoi, quand et comment fut érigé le tombeau des Patriarches à Hébron – appelé Maharat HaMachpelah en hébreu, et Haram al-Khalil en arabe ?