Français | English
Les écritures ordinaires

Les écritures ordinaires

Sociologie d'un temps de révolution documentaire (entre royaume de France et Empire, 1250-1350)


Histoire ancienne et médiévale



Les « écritures ordinaires » proposent une synthèse originale avec des accents d'essai, à la suite du célèbre From Memory to Written Record de Michael Clanchy, rédigée autour des interactions entre écrit et société médiévale, dans le nord de la France et l'espace des anciens Pays Bas méridionaux, durant le long treizième siècle. Cet ouvrage se propose de dégager les grandes lignes d’un moment clé de la grande révolution documentaire qui transforme le Moyen Âge. Appuyé avec force sur des analyses codicologiques, diplomatiques et paléographiques, il veut associer les développements de l’écrit aux transformations d’une société médiévale. Adaptation, accumulation, compilation et abréviation de données, uniformisation et bricolage documentaire, naissance du souci de conservation et de la vitesse… sont autant de concepts mis en œuvre au fil de ces pages. In fine, cette constatation : de plus en plus investis de valeur juridique, les documents deviennent des instruments porteurs d’autorité mais aussi des écrits ordinaires, dégagés des formalismes, des cadres structurels diplomatiques, des normes et des règles, masse grouillante et indistincte produite par un brouillard d’hommes et de femmes.