Français | English
Information et société en Occident à la fin du Moyen Âge

Information et société en Occident à la fin du Moyen Âge


Histoire ancienne et médiévale



Les communications rassemblées dans le volume montrent que l'histoire de l'information au Moyen Âge est en pleine mutation. Comment les pouvoirs publics, royaux, princiers ou urbains ont su créer, utiliser et diffuser l'information, pour justifier leur action et se donner les moyens de rendre celle-ci efficace ? Comment se sont constitués les réseaux de diffusion et de réception de la parole publique ? Mais plus que d'étudier la diffusion des nouvelles, la propagande, la rumeur et la formation d'une éventuelle opinion publique, il s'agit ici de considérer l'information au sens d'enquête, d'instruction aux exigences techniques, bref comme une quête de la vérité. La mise en scène, explicite ou non, les rituels qui l'accompagnent, confèrent à l'information une légitimité et même une véritable sacralité. Que ce soit par des canaux officiels — messagers, crieurs, hérauts — ou informels — correspondances des sociétés marchandes, par exemple —, l'information construit l'espace public, contribue à poser les fondements du lien social et à transformer le simple individu en « prud'homme » et en détenteur de « vraye science ».