Depuis maintenant de nombreuses années, l’écologie est devenue l’une des préoccupations principales de l’humanité. En effet, depuis la prise de conscience massive autour du réchauffement climatique et de la pollution, les gouvernements mondiaux ont décidé de réagir. C’est dans ce contexte-là que l’écologie est de plus en plus instruite dans les écoles comme une matière à part entière.

Faire prendre conscience de l’urgence écologique

En premier lieu, l’éducation nationale a décidé de s’axer sur plusieurs points en commençant par faire prendre conscience aux petits et aux grands de l’urgence écologique dans laquelle notre monde est plongé. Le but dans ce dispositif est de faire des élèves des acteurs majeurs du développement durable, de l’écoconception et de l’écoresponsabilité.

Pour cela, tous les acteurs de l’éducation ont décidé de s’accorder afin de promouvoir l’écologie dans les écoles par des petits gestes : tri des déchets, recyclage, utilisation d’objets recyclés par exemple. Par ailleurs, l’éducation passe aussi par une sensibilisation autour des initiatives mises en place par le gouvernement et les entreprises. Par exemple, depuis maintenant quelques mois, des entreprises se sont lancées dans la production de ciment écologique comme le laitier ciment, par exemple. Le but principal serait de, petit à petit, remplacer la production de ciment classique. Cette production de ciment écologique serait, selon les données fournies par les sociétés, 5 fois moins polluante qu’auparavant.

École-verte 2030 : un prix à décerner pour soutenir les projets écologiques

Dans le cadre d’une éducation plus verte, l’état a décidé de soutenir et d’encourager les projets autour du respect de l’environnement en mettant au point un prix pour les écoles, collèges et lycées qui mettront en œuvre des projets autour de l’écologie. Pour participer, les établissements scolaires devront déposer un dossier au ministère de la Transition écologique. Tous ces projets et initiatives devaient être présentés pendant le congrès mondial de l’Union internationale pour la conservation de la nature en janvier 2021. Malheureusement, à cause de la pandémie de la COVID-19, ce congrès a dû être reporté, mais les projets sont toujours en vigueur dans les écoles, collèges et lycées français.

C’est dans ce cadre-là que de nombreuses écoles partout en France ont décidé de se pencher sur cette question afin d’enseigner l’écologie et le respect de l’environnement à leurs élèves.

L’éducation au développement durable au cœur de l’éducation

Le développement durable est l’un des enjeux majeurs de notre ère. En effet, pour éviter le réchauffement climatique, l’utilisation d’énergies renouvelables, la réduction de la pollution atmosphérique et la création de projets solidaires doivent être inculquées aux élèves français afin que ceux-ci puissent être sensibilisés.

Dorénavant, l’éducation au développement durable fait partie des programmes scolaires. De plus, les enseignants et les formateurs sont formés régulièrement et doivent obligatoirement intégrer l’aspect écologique à leurs matières notamment en science, biologie, physique, etc. Pour certains observateurs, l’important est de mettre à l’œuvre le concept de connexion à la nature. Selon eux, la vie citadine a éloigné la population de la nature. L’éducation à la nature devient alors, petit à petit, une matière importante afin d’appréhender le futur de la meilleure des manières.