Français | English

(PDF 1,51 MB)

Nouveaux regards sur la critique d'art au XIXe siècle


Sociétés et représentations



À l'occasion des vingt ans de Sociétés & Représentations, cette livraison est exceptionnellement double. Le dossier rassemble des travaux récents dévolus à la pratique de la critique dans le domaine des beaux-arts et de la musique au XIXe siècle. Les auteurs, issus de disciplines différentes, partagent le souci d'étudier la critique – tant les critiques que leurs textes et leur impact – à partir de perspectives originales cherchant à dépasser une vision illustrative de la critique, de son utilisation comme source pour l’histoire des arts, ou de l’angle monographique sous lequel elle est souvent traitée. Ils envisagent l’émergence progressive de la critique comme discours journalistique spécifique et légitime, distinct de celui des marchands, des experts ou des historiens de l’art ; ils abordent également la question du « droit de critiquer » et la relation complexe et paradoxale que les critiques entretiennent avec les artistes au cours du XIXe siècle ; ils proposent enfin de revenir sur les cas où la critique s’est faite « créatrice », performative ou prescriptrice, en particulier dans sa confrontation à des pratiques artistiques innovantes. Les rubriques habituelles sont remplacées par un « Spécial vingt ans » rappelant les enjeux de la revue, son évolution et sa place dans le champ des SHS ainsi qu’à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Le comité de rédaction a demandé aux meilleurs spécialistes des représentations, qui pour la plupart accompagnent Sociétés & Représentations depuis sa création, de préciser de quelle manière ils appréhendent les représentations, quelles acceptions ils donnent à ce terme, sur quels obstacles ou apories ils ont achoppé.